Bienvenue sur le site de gestion des activités de Vivre en Ville

Le 07 déc. 2022
De 17h à 21h30

Lieu Coeur des sciences - UQAM175, Avenue du Président-KennedyMontréal, H2X 3P2
ContactVivre en Ville(418) 522-0011

L’étalement des villes menace sérieusement les derniers espaces naturels du sud du Québec. Comment inverser la tendance ?

 

L’étalement urbain, un fléau pour la biodiversité

L’étalement urbain, un fléau pour la biodiversité

 Tarif : Gratuit

 

Vivre en Ville vous donne rendez-vous le 7 décembre prochain au Coeur des sciences de l’UQAM, à 17 h 15, pour assister à un panel portant sur les liens entre l’aménagement du territoire et la protection de la biodiversité. 

L’étalement urbain est un fléau réel pour la protection de la biodiversité au Québec. L’agrandissement des villes, toujours de plus en plus loin, menace sérieusement les derniers espaces naturels du sud du Québec. Ces espaces sont des écosystèmes qui jouent des rôles cruciaux, notamment en termes de services rendus.

Nos panélistes aborderont les liens entre l’étalement urbain et l’érosion de la biodiversité, et comment le développement de la ville sur elle-même peut être synonyme de la préservation des services écosystémiques. 

Peut-on vraiment continuer le développement de nouveaux quartiers constitués de grands terrains loin des services, souvent sur des milieux naturels? Non. Alors, comment inverser la tendance et proposer une offre suffisante d’habitation dans le respect de la capacité des écosystèmes?

 

Cet événement s’insère dans le contexte de la 15e Conférence des Parties sur la Convention sur la diversité biologique qui aura lieu à Montréal entre le 7 et le 19 décembre. Ce panel fait notamment référence à la cible 1 et 3 du Cadre mondial pour la biodiversité : 

1️⃣ « Veiller à ce que toutes les zones terrestres et maritimes fassent l’objet d’une planification spatiale intégrée incluant la biodiversité et tenant compte des changements d’utilisation des terres et des mers, en conservant les zones intactes et sauvages existantes. »

3️⃣ « Veiller à ce qu’au moins 30% des zones terrestres et des zones maritimes [...] soient conservées grâce à des systèmes de zones protégées et d’autres mesures de conservation efficaces et équitables, représentatifs sur le plan écologique et bien reliés entre eux, et intégrés dans les paysages terrestres et marins. »

 

 Animation :

  • Hugo Séguin, chargé de cours à l'École de politique appliquée de l'Université de Sherbrooke, fellow du Centre d’études et de recherches internationales de l’Université de Montréal (CÉRIUM), chercheur associé au Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CÉIM-UQAM), et conseiller principal chez COPTICOM

 

 Panélistes :

  • Jochen Jaeger, professeur de géographie, urbanisme et environnement à l'Université de Concordia

  • Sébastien Marcil, maire de la ville de Saint-Roch-de-l’Achigan

  • Fanny Maure, directrice scientifique chez Habitat

  • Raymond Beshro, conseiller en recherche à la Communauté métropolitaine de Montréal

 

  : Au Coeur des sciences de l’UQAM (informations plus précises à confirmer)

 Quand : Le 7 décembre à partir de 17h15

 Cet événement s'adresse à tous ceux et celles qui s’intéressent à la crise de la biodiversité, à l’aménagement du territoire et/ou au rôle des milieux de vie dans la protection de la nature.

 

  Programmation de la soirée :

17 h 15 : Ouverture des portes

17 h 45 : Mot d’ouverture

18 h 00 : Début du panel | L’étalement urbain, un fléau pour la biodiversité

19 h 15 : Cocktail réseautage accompagné de bouchées

 Rester informé

Restez informés : en vous abonnant aux envois, vous recevrez régulièrement des informations sur nos activités.

S’abonner à nos envois