Bienvenue sur le site de gestion des activités de Vivre en Ville

Du 14 au 21 sept. 2024

ContactVivre en Ville(418) 522-0011
Inscription

Milieux de vie résilients face aux inondations

Milieux de vie résilients face aux inondations

Joignez-vous à une délégation du milieu municipal québécois pour une mission portant sur la planification intégrée des milieux de vie bâtis et des zones inondables en Belgique et aux Pays-Bas, accompagnée par l’équipe de Vivre en Ville!  

De nombreuses municipalités québécoises comprennent des milieux bâtis vulnérables aux inondations par débordement de cours d’eau ou font face à des enjeux grandissants de gestion des eaux pluviales. Elles devront faire preuve d’audace pour réaménager leur territoire de façon à cohabiter durablement avec l’eau. 

Afin d’inspirer et d’outiller le milieu municipal québécois, cette mission sera l’occasion de découvrir les approches innovantes adoptées par des collectivités belges et néerlandaises en matière d’aménagement des milieux de vie exposés aux inondations. 

Une opportunité d’enrichir votre pratique tout comme votre réseau!

 

 
À quoi s'attendre ? 
  • 5 jours de visites de sites présentant une variété de stratégies d’aménagement durable à l’échelle du bassin versant, du quartier, de l’espace public et du bâtiment.

  • Des rencontres avec des acteurs clés ayant contribué à la mise en place de ces aménagements afin d’approfondir les approches, les démarches et les pratiques suivies.

  • Un parcours incluant des collectivités de différentes tailles, en milieu urbain comme rural.


Programme préliminaire

Lundi 16 septembre 2024 Région d’Antwerp (Anvers), Belgique

©Yves Adams

©Yves Adams

Dans le cadre du plan Sigma, renouvelé en 2005, de nombreuses initiatives ont vu le jour afin de mieux protéger les milieux bâtis de la Flandre des débordements du fleuve Scheldt (l’Escaut) et de ses affluents. Les projets combinent des infrastructures naturelles sous la forme d’un réseau de zones d’inondation contrôlées avec des mesures plus conventionnelles telles que le renforcement ou le déplacement de digues existantes. En plus de réduire les risques liés aux inondations, ce plan régional a pour objectifs de protéger et restaurer les milieux naturels riverains, d’offrir des espaces récréatifs à la population et d’assurer la prospérité des activités économiques liées à l’eau (navigation commerciale et agriculture).

 
Visites et échanges
  • Présentation du Plan Sigma
  • Visite des quais du fleuve Scheldt (l'Escaut), en cours de réaménagement dans le cadre du Plan Sigma (deux tronçons sont complétés)
  • Visite des polders de Kruibeke, la plus vaste zone d’inondation contrôlée réalisée dans le cadre du Plan Sigma
 
Parmi les organisations locales et spécialistes
  • De Vlaamse Waterweg nv : agence du gouvernement flamand, co-responsable de la mise en œuvre du Plan Sigma

MARDI 17 septembre 2024nIJMEGEN (NIMÈGUE), PAYS-BAS

©Yves Adams

Photo : H+ N + S

En 2007, les Pays-Bas ont lancé le programme  « Room for the river », visant à restaurer les plaines inondables de plusieurs cours d’eau majeurs à des endroits stratégiques afin qu’elles accueillent les crues qui auraient autrement inondé des milieux bâtis. C’est dans ce contexte qu’un nouveau bras de la rivière Waal (Rhin) a vu le jour en 2016 en plein cœur de la Ville de Nijmegen (Nimègue). D’une largeur de 200 m et d’une longueur de 3 km,  il a permis la création d’une  île à vocation récréative en plein cœur du cours d’eau. Cette opération a été possible notamment grâce au recul de la digue existante vers l’intérieur des terres.

 
Parmi les organisations locales et spécialistes
  • Mathieu Schouten, architecte paysagiste, Région métropolitaine Arnhem-Nijmegen

MERCREDI 18 septembre 2024VENRAY ET HORST AAN DE MAAS, PAYS-BAS

Photo : Paul Poels Fotografie

Dans le cadre d’un vaste projet régional, de nombreuses mesures combinant l’élargissement du lit de cours d’eau et le remplacement de digues ont vu le jour au sein de plusieurs municipalités se situant le long de la Maas. Ce virage a été entrepris à la suite de deux inondations majeures survenues dans les années 1990 ayant démontré que les aménagements du passé, caractérisés essentiellement de digues et de fermeture de bras de rivière, avaient plutôt aggravé les risques liés aux inondations.

 
Visites et échanges
 
Parmi les organisations locales et spécialistes
  • Province de Limburg

JEUdi 19 septembre 2024 ROTTERDAM, PAYS-BAS

Photo et design urbain : De Urbanisten

Avec 80% de son territoire situés sous le niveau de la mer, Rotterdam se prépare depuis des décennies à la montée des eaux et à gérer l’eau des fortes pluies. Après s'être orientée historiquement vers une approche plus structurelle, Rotterdam a progressivement opté pour l’aménagement d’espaces publics résilients et la construction de bâtiments adaptés pour faire face aux inondations. La ville est aujourd’hui reconnue comme leader sur le plan de l’intégration d’infrastructures de gestion durable des eaux pluviales dans les quartiers existants.

 
Visites et échanges
 
Parmi les organisations locales et spécialistes
  • Ville de Rotterdam
  • Firme De Urbanisten, conceptrice du Benthemplein Watersquare

VENDREdi 20 septembre 2024werKENDAM ET WAALWIJK, PAYS-BAS

Photo : Bosch Slabbers

Les Pays-Bas sont souvent associés aux polders, ces superficies qui ont été artificiellement gagnées sur l’eau au fil des siècles notamment pour y pratiquer l’agriculture. Dans le cadre du programme néerlandais « Room for the river » visant à accueillir les crues dans les lieux les moins vulnérables, des polders ont été transformés de façon à permettre leur submersion en cas de marée extrêmement haute. Pour ce faire, des exploitations agricoles ont été démolies ou surélevées sur des monticules de terres, des digues ont été abaissées et d’autres ont été construites et des ponts adaptés ont été conçus afin de permettre l’accès. 

 
Visites et échanges
 
Parmi les organisations locales et spécialistes
  • Waterschap Brabantse Delta : conseil régional de l’eau, chargée du projet d’Overdiepse

 

Admissibilité
 
  • Les places sont réservées en priorité aux personnes œuvrant au sein du milieu municipal (municipalités, MRC et communautés métropolitaines)

  • Un maximum de deux personnes par organisation peuvent s’inscrire

Si vous souhaitez participer mais que vous ne correspondez pas à ces critères, laissez-nous vos coordonnées en cliquant sur le lien « Je veux m’inscrire » ci-dessous et votre nom sera ajouté à la liste d’attente. Les personnes sur la liste d’attente seront contactées à partir du 1er mai 2024.


Tarification et modalités de paiement
 

Les tarifs incluent les déplacements internationaux et locaux, l’hébergement, les déjeuners et le cahier de mission. 

En occupation double : 5 900 $*
En occupation simple : 6 900 $*

*Veuillez noter que ces tarifs ont été révisés le 11 avril 2024 pour tenir compte de frais d'hébergement plus élevés que prévus.

Un premier paiement de 500 $ est exigé à l’inscription. 

Un deuxième paiement équivalent à la somme restante devra être reçu d'ici le 15 juillet 2024.

Une fois effectués, les paiements ne peuvent pas être remboursés par Vivre en Ville. Les personnes participantes pourront se doter d’une assurance annulation individuelle. 

 
Informations importantes
 
  • La date limite pour s’inscrire est le 22 mai 2024, mais les places étant limitées, nous vous invitons à vous inscrire ou à faire ajouter votre nom à la liste d’attente le plus rapidement possible.

  • Le départ se fera de l’aéroport Montréal-Trudeau le samedi 14 septembre 2024, avec une arrivée le dimanche 15 septembre 2024 à Bruxelles suivie d’un déplacement en train vers Antwerp (Anvers). Le retour de Bruxelles vers Montréal se fera le samedi 21 septembre 2024. 

  • Vivre en Ville n’offre pas de remboursement en cas de désistement. L’assurance annulation, interruption et maladie de voyage est la responsabilité de chaque personne et n’est pas incluse dans le tarif. Au besoin, écrivez-nous à l’adresse evenement@vivreenville.org pour obtenir les coordonnées de notre agence de voyage qui pourra vous fournir une soumission.

  • Durant la mission, différents modes de déplacements pourraient être utilisés par le groupe : trains interurbains, transport collectif local, autobus nolisé, vélopartage, marche, etc. Si vous avez des préoccupations par rapport à cet aspect, écrivez-nous à l’adresse evenement@vivreenville.org

  • En cas de report ou d’annulation de l'événement pour cause sanitaire, une solution de rechange sera proposée aux participants.

 

Laissez-nous vos coordonnées pour recevoir le code d'inscription. 
 

Je veux m'inscrire


 

Pour toute question sur la mission, veuillez nous écrire à l’adresse suivante : evenement@vivreenville.org 


L'organisation de cette activité est réalisée grâce à l'aide financière du ministère des Affaires municipales et de l'Habitation.

 

 Rester informé

Restez informés : en vous abonnant aux envois, vous recevrez régulièrement des informations sur nos activités.

S’abonner à nos envois